Du défi à la reconnaissance avec la Mission Jeepp des étudiants et jeunes professionnels

Du défi à la  reconnaissance avec la Mission Jeepp des étudiants et jeunes professionnels

Oui, je veux remercier le Seigneur sans oublier un seul de ses bienfaits. (Ps 102.2)

« Chers frères en Christ, même au milieu des défis, nous avons toujours de nombreuses raisons de louer Dieu. » J’emprunte à Mateus et Mariana ces quelques mots. Ils introduisent leur rapport d’activités de la Mission Jeepp (la Mission des Jeunes Etudiants Et Professionnels Protestants).

Oui, en ce début d’année 2019, des défis ont été relevés et ils font l’objet de notre reconnaissance.

Soirée Alpha, à l’église luthérienne.

Un rendez-vous réussi : Les soirées étudiantes et jeunes actifs des lundis soirs dans les locaux de l’Eglise luthérienne de la rue Fénelon sont passées à un rythme hebdomadaire. Elles rassemblent jusqu’à une trentaine de jeunes. Alternant convivialité, louange et parcours alpha, découverte et approfondissement de la foi. Les permanences en semaine- lundis, mardis et mercredis, en après midi-  commencent également à trouver leur public et utilité, comme un accueil solidaire d’un jeune couple iranien.

Et des soirées s’improvisent : « Dans l’esprit des célébrations œcuméniques pour l’unité des chrétiens, le groupe d’étudiants et de jeunes professionnels catholiques (ALIVE) a proposé d’organiser une rencontre entre catholiques et protestants le 14 janvier à la rue Fénelon. Nous avons mangé ensemble et partagé un moment de louange et de prière. De plus, nous avons eu beaucoup de plaisir à partager les galettes de Roi. Une quarantaine de jeunes ont participé. » nous raconte Mariana.

Nous pouvons alors partager la reconnaissance des jeunes et des missionnaires pour ce lieu qui leur permet de se sentir chez eux dans la salle de culte aménagée pour l’accueil des activités et, par exemple, d’inviter d’autres jeunes, chrétiens ou non, vite à l’aise dans cet espace.

Des liens vivants entre la Mission JEEPP et les Paroisses: des cultes sont animés par les jeunes de la Mission Jeepp dans les différentes paroisses au rythme d’un culte tous les deux mois. Des journaux paroissiaux annoncent les activités de la mission. Bien, ça communique !

Nous pouvons être reconnaissants pour ces rencontres inter générations au cœur même de la vie de l’Eglise.

Nous pouvons encore partager deux sujets de prière :

L’évaluation du projet. Le comité de pilotage de la Mission Jeepp composé de représentants de chacun des partenaires du projet aux niveaux local, régional, national, pour l’Epudf et de la Mission Zéro ( Brésil) et de la NMS ( Norvège) se réunira en Avril puis pendant deux jours en Juin pour procéder à la première évaluation du projet. Nous sommes reconnaissants pour l’engagement humain et le soutien financier des paroisses de l’Ensemble consistoire à ce projet commun.

La formation des jeunes. Pour que la Mission soit entre les mains des jeunes, Mateus et Mariana prévoient de former avec eux un groupe de base qui sera un artisan essentiel du projet. Ils sont déjà à la manœuvre sur des projets d’été.

Merci à la Mission, Mateus et Mariana de nous donner de partager de nouvelles raisons de louer Dieu ! Il reste encore des défis. Merci d’être là, chers lecteurs et paroissiens, vous comptez pour nous.

Pour le Conseil d’accompagnement,
Françoise Sternberger

share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *