Toujours plus de personnes retenues, Un accès aux Préfectures impossible… ou payant !

Toujours plus de personnes retenues, Un accès aux Préfectures impossible… ou payant !

Malgré la crise sanitaire, La Cimade poursuit son action à Lyon comme ailleurs. L’accompagnement juridique des personnes se fait par téléphone, sauf rares exceptions. Les cours de français ont lieu en groupes restreints distants.

L’Assemblée Générale du groupe local lyonnais aura lieu le 6 mai à 18h30. De cette assemblée doit sortir un nouveau bureau, élu pour deux ans. Il est encore temps d’adhérer, ne serait-ce qu’en tant qu’« associé » (30 euros par an).

Surtout, La Cimade, avec d’autres, mène deux difficiles combats. L’un contre le doublement du Centre de Rétention Administrative (CRA) de Saint-Exupéry, puisqu’il est question d’ouvrir là l’un des trois nouveaux CRA de France, et ce dès 2023. L’autre, contre l’impossibilité d’accéder au service « Étrangers » de la préfecture, dans le Rhône comme dans d’autres départements, notamment pour faire renouveler les cartes de séjour. Si bien qu’on peut perdre ainsi son droit au travail. Il y a là un double scandale. Certes, l’heure est à la « dématérialisation » des rendez-vous. Entendre : utilisation exclusive du service en ligne. Encore faut-il pouvoir accéder à un ordinateur branché… Mais il y a très peu de possibilités et, de plus, des petits malins raflent tous les rendez-vous disponibles, en utilisant des robots, puis les revendent sur des sites spécialisés déguisés aux couleurs officielles, jusqu’à 400 euros le rendez-vous ! (cf. Le Monde du 13 février). La lutte contre ces arnaques doit sûrement faire partie du plan contre la cybercriminalité…

Il serait bien aussi d’améliorer simplement la considération des personnes.

Yves Grellier

share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *