Préparer Noël

Préparer Noël

Dans l’évangile de Luc, Noël rime avec bonne nouvelle. La naissance de Jésus suscite un concert de louanges et une explosion de joie chez les plus humbles et jusque dans les lieux les plus reculés. Cette joie cependant n’est pas synonyme d’abondance. Dans ces lieux où éclate la joie, à commencer par l’étable où Marie accouchera et les pâturages où veillent les bergers, pas de profusion de luxes et de richesses, mais des conditions difficiles et précaires.

Ainsi cette joie nous est donnée ailleurs que dans les temples de la consommation qui brillent de mille feux au moment des fêtes. Cette joie est celle de la rencontre et du partage.

Rencontre avec des vieillards comme Anne et Syméon, dont le corps est fatigué mais le cœur plein d’espérance.

Rencontre avec des gens simples comme les bergers de Palestine, sans prétention mais assoiffés de lumière

Rencontre avec Marie et Joseph, des voyageurs sans le sou mais porteurs d’une naissance riche de promesses.

Ainsi, souhaitons-nous un joyeux Noël ! Souhaitons un joyeux Noël à chacun et chacune, parce que cette fête n’est pas réservée à quelques privilégiés et parce qu’elle est avant tout la fête de la rencontre et du partage.

Certes, pour les uns, Noël se vivra en famille dans la joie des retrouvailles et des souvenirs partagés. Alors que pour d’autres, Noël sera un jour de solitude et de tristesse.

D’où cet appel qui retentit dans toute la Bible, à ouvrir nos portes et élargir le cercle de nos rencontres et de nos partages.

Partage avec les personnes malades et les isolés, partage avec les plus démunis et les déracinés, partage avec les endeuillés.

Et qu’il nous soit donné à chacun de vivre la joie de partager. « N’oubliez pas de pratiquer l’hospitalité, dit l’apôtre aux Hébreux (13 v 2). En effet, en la pratiquant, certains ont accueilli des anges sans le savoir » et comme chacun sait, les anges sont des messagers de bonnes nouvelles.

Christian Bouzy

share