Entretien avec Karine Gerstlé, pasteure stagiaire

Entretien avec Karine Gerstlé, pasteure stagiaire

Karine Gerstlé a rejoint la paroisse le 1er septembre 2018 pour réaliser son stage de master en théologie appliquée. Le stage de fin d’études est une étape importante de la formation des futurs pasteures et pasteurs. Pendant un an, sous la supervision de notre pasteur, Karine a pu participer à la vie de la paroisse en tant que pasteure stagiaire. Son stage se terminera le 30 juin prochain. En un peu moins d’un an, Karine a notamment présidé des cultes, animé les veillées de Printemps autour du thème des nouvelles formes d’Églises — à partir de l’expérience de l’Église Anglicane — et engagé la paroisse dans le processus d’Église verte. Karine a bien voulu répondre à quelques questions à propos de son expérience dans notre paroisse.

Qu’est-ce qui t’a marqué au cours de cette année passée parmi nous ?

Le dynamisme de la paroisse. On m’avait dit que la paroisse était un peu âgée. J’ai été étonnée par son dynamisme et sa réactivité aux nouvelles idées, aux initiatives proposées. J’ai également ressenti une vraie bienveillance quand je présidais les cultes et dans l’accueil de mes prédications.

Quel bilan peux-tu tirer de cette année passée à la paroisse ?

La richesse intérieure des personnes rencontrées. L’amitié partagée. C’est une communauté soudée. J’ai ressenti une vraie fraternité. Et j’ai été accueillie comme si je faisais partie de la paroisse depuis longtemps. J’aimerais transmettre cet état d’esprit dans mes futures paroisses.

Je ressens maintenant plus de confiance en moi. Plus de confiance en ma capacité à embrasser le ministère pastoral.

Comment vont perdurer les initiatives que tu as initiées à la paroisse ?

La paroisse s’est engagée dans le processus Église Verte. Une équipe a été constituée pour poursuivre la démarche. Je vais prochainement organiser la première réunion de travail. Le projet église verte peut contribuer à faire évoluer la paroisse, l’ouvrir à de nouvelles formes de pratiques. Ainsi, on pourrait imaginer par exemple la création d’un jardin partagé à Caluire destiné aux paroissiens et ouvert à des personnes extérieures.

Et toi alors ? Quels sont tes projets ?

Je suis en attente de ma future affectation qui devrait m’être communiquée dans les prochains jours. À partir du 1er juillet, je débuterai une période de proposanat de 18 mois dans cette nouvelle paroisse. Un statut de pasteure débutante avant l’ordination qui aura lieu dans deux ans.

Et avant tous ces changements, j’aurai le plaisir de participer à la fête de paroisse le 16 juin.

Merci Karine. Merci de ton passage à la Lanterne et bonne route à toi.

Olivier DURAND-EVRARD

share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *