Quelques nouvelles de Lanterne Accueil

Quelques nouvelles de Lanterne Accueil

En ce temps de confinement, nous avons gardé le lien, par téléphone, avec les deux familles que nous accompagnons à Caluire. La famille Makho a trouvé son autonomie.

Nous suivons davantage la famille Ahmed : 

Janyar (12 ans, en CM2) avait un peu décroché au début du confinement. Nous avons assuré un soutien quotidien pendant le temps des vacances en français et en maths, avec whatsapp et internet.

Serdar : (bientôt 19 ans, en 1ère Pro) a du mal à s’accrocher au travail, d’autant plus qu’il est privé de la formation technique sur machines. Delyar (24 ans, étudiant à Lyon 3 en LEA) a eu des journées de contrôle continu sur le net fin mars. Il travaille chez VIVAL plusieurs fois par semaine. Les parents font le ramadan.

Déménagement : Habitat et Humanisme n’a pu encore valider le programme des travaux dans l’appartement qui leur a été proposé à la Guillotière.  On ne peut prévoir de déménagement avant juillet. Il faudra leur trouver du mobilier (frigo, lits, matelas, tables/bureaux, chaises etc..) et différentes pièces d’équipement de maison, mais pour le moment nous ne savons pas ce qui va leur manquer. Nous ferons un appel lorsque nous aurons plus de visibilité.

A Lhuis (01680), nous continuons notre aide financière pour la famille kurde Osman / Rustoum, qui est restée dans son logement, toujours accompagnée par un collectif local.

Aides décidées par le CA réuni en visio-conférence le 4 mai :

  • 1 Suite à un appel de la FEP, nous avons adressé à Solidarité protestante un virement de 5000 €, qui va être renouvelé.
  • 2 Une aide de 400 €, dans un premier temps, est envoyée à l’association Coup de pouce Université (CPU), pour des étudiants demandeurs d’asile en grande difficulté.
  • 3 Contact a été pris avec la CIMADE, à Lyon, pour une aide financière et éventuellement envisager un partenariat
  • 4 Contact aussi avec la plateforme protestante d’accueil des réfugiés à Paris. Nous serons sans doute amenés à apporter un soutien financier à une famille arrivée le 15 mars à Vernoux-en-Vivarais, qui n’aura donc pas d’ADA (allocation pour demandeur d’asile) avant septembre au mieux.

L’Assemblée générale pourrait se faire avant la fin juin en petit comité (selon la situation sanitaire à cette date) avec des pouvoirs, dans le jardin de Caluire. Les adhérents recevront avec leurs convocations rapport d’activité, rapport financier et projets et pourront se prononcer.

Lanterne Accueil

share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *