Le culte

Ce matin, je vais au culte !


C’est sans doute parfois une contrainte, parce que c’est dimanche et que je préférerais flâner, ou parce que j’ai mille autre choses à faire, plus nécessaires, plus utiles. Et pourtant je vais quitter mon lit, poser mon ouvrage et m’en aller prier, m’en aller retrouver quelques amis et quelques inconnus, m’en aller chanter des chants anciens et écouter quelqu’un commenter pour aujourd’hui un texte plusieurs fois millénaire.

Si l’on veut justifier cela en termes d’utilité, de profit ou d’intérêt, on parviendra sans peine à montrer que ça ne sert à rien. Une discipline spirituelle est injustifiable. Et pourtant je dis qu’elle m’est nécessaire. Mon ouverture à la vie est suspendue à ma pratique religieuse, un peu comme ma possibilité de vivre est suspendue à la présence d’oxygène en quantité suffisante dans l’air que je respire.

Participer au culte de l’Église réformée de France, je le fais parce que c’est à cette spiritualité que je suis initié. Plus je la pratique et plus je la comprends ; plus je la comprends et plus je la désire. Elle nourrit ma vie.

Elle la nourrit par la présence d’hommes et de femmes à mes côtés. Je m’incline avec et devant ces humains-là comme je m’incline devant Dieu, pendant un temps de prière et de chant. Temps de savante méditation à partir du texte biblique et pour le moment présent, c’est le cœur même du culte. Temps de demande et d’engagement pour le monde, c’est aussi cela. Et c’est aussi un temps de grâce, celui du repos : j’arrête mon ouvrage, je suspends ma relation au monde : il tournait et tournera sans moi. C’est ainsi un temps de reconnaissance envers mes prochains et envers mon Dieu.

Dimanche prochain, j’irai au culte !

Jean Dietz

  • Le Culte a lieu tous les dimanches à 10h30.
  • À Caluire et Cuire, au centre paroissial, Culte les 1er et 3eme lundi de chaque mois à 12h15, avec un repas partagé après le Culte.

Les prochains rendez-vous

Oct 27 / Temple Lanterne

Culte

10, rue Lanterne