Pourquoi Noël est-il si important à nos yeux ?

Pourquoi Noël est-il si important à nos yeux ?

Prenez une Bible et relisez le chapitre 2 de l’évangile de Luc. L’histoire est si belle… Dans une humble étable, un sauveur est né et la gloire de Dieu resplendit autour des bergers… Une grande lumière illumine la nuit et des anges chantent : « Paix sur la terre… » La mise en scène est remarquable et c’est certainement à cause de ce spectacle hors du commun que nous restons fascinés 2000 ans plus tard…

Oui, nous aimons réentendre cette histoire parce qu’elle est inscrite dans la chair de notre humanité et parce qu’elle nous renvoie à notre présent. Un spectacle qui inspire, depuis des siècles, peintres et musiciens qui de tableaux de la nativité en cantates et gloria de Noël, redoublent d’imagination et de féerie pour redire Noël comme ils le voient ou comme ils l’entendent.

Ainsi est annoncée la bonne nouvelle de Noël. Et, aujourd’hui, comme aux temps bibliques, ils sont encore nombreux ceux qui cherchent un toit ou du pain dans les nuits qu’ils traversent. Nombreux, aussi, sont ceux qui cherchent une présence dans la solitude qui accompagne généralement la pauvreté. Nombreux, encore, ceux qui cherchent un sens à leur vie, pour lui donner direction et pourquoi pas, aussi, belle mise en scène, comme dans l’évangile…

Ainsi, Noël nous est donné dans une étable, non pour faire l’éloge de la pauvreté, mais parce que c’est là, qu’une rencontre est possible. Dans la modestie et la simplicité, de la crèche. Là, c’est certain, l’émerveillement trace son chemin. Et, dans ce lieu d’une grande simplicité, une naissance est possible ; et qui dit naissance, dit aussi avenir, projets et espérance… Et, comme pour déjouer la fatalité de la pauvreté, des cadeaux de valeur seront offerts, par des étrangers de passage. (Matthieu 2)

La charge symbolique de cette histoire racontée dans deux évangiles est tout à fait incroyable, mais c’est ainsi que Dieu vient à notre rencontre : l’enfant de la crèche n’est pas là pour nous attendrir, mais pour nous relever et nous donner espérance et confiance… Plus que cela, cette naissance vient comme une protestation contre tout ce qui abîme notre humanité. Cette naissance est lumière dans toutes les nuits que peut traverser notre monde.

Enfin, cette naissance incarne la paix, malgré toutes les situations de violence qui hantent encore, nos sociétés. Plus encore, cette naissance apporte de la joie, malgré toutes les peines et tous les chagrins que nous pouvons traverser…

Tout est là, mis en scène dans ce récit. Et, si nous avons tous, en nous, quelques étables obscures pour cacher nos petites misères, nos imperfections, nos faiblesses et nos fragilités, nous nous souviendrons que Dieu vient ici, nous rejoindre, au cœur même de nos obscurités.

Inutile de chercher Dieu au ciel et hors de notre portée, il nous est donné, ici, dans la simplicité de ce tableau, où des anges chantent et où de pauvres bergers visitent un jeune couple, en aussi grand dénuement qu’eux. Oui, au cœur de cette rencontre Dieu nous fait signe.

Que ce temps de Noël vienne éclairer votre vie au cœur même de vos obscurités.

Bernard Millet

share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *