Même ceux qui boitent ne reculent pas…

Même ceux qui boitent ne reculent pas…

Chères amies, chers amis

C’est par cette citation, d’un réalisme cru et d’un optimisme à tous crins, que je débute le dernier billet financier de l’année 2019. Et c’est dans le même état d’esprit — réaliste et optimiste — que je vous propose d’analyser brièvement la fin de l’année budgétaire 2019.

En ce qui concerne le budget « normal », notre situation est « relativement satisfaisante ». À ce jour – (1er novembre) : nous avons déjà réglé les contributions régionales des mois de janvier au mois d’août compris, ainsi que les 3 premiers versements au consistoire. Il nous reste encore une somme de 30 500 euros à régler à la Région et de 850 euros au Consistoire d’ici la fin de l’année. Nous devrions pouvoir tenir ces engagements particulièrement importants pour la vie de nos paroisses (voir le dernier paragraphe). Nous risquons cependant de rencontrer, comme les années précédentes, des difficultés quant au remboursement de l’annuité (15 000 euros) du prêt pour l’achat du terrain de Caluire.

Par contre en ce qui concerne les dépenses à prévoir quant à la fin des travaux de rénovation du 10 rue Lanterne, nous sommes encore, en dépit des efforts de la Commission des immeubles et du Conseil Presbytéral, dans « le flou ». Le marché n’a toujours pas été officiellement soldé. Nous devrons régler une somme de l’ordre de 10 000 euros d’ici la fin de l’année, ou en début de l’année prochaine, pour l’installation d’équipements complémentaires de chauffage nous permettant d’utiliser normalement la salle de PURY en période hivernale. Pour le reste, c’est à dire, la mise en conformité des réseaux d’évacuation des eaux pluviales et des eaux usées, nous ne disposons actuellement ni du montant total des travaux ni de la part de la paroisse.

Je ne voudrais pas terminer ce document sans vous faire partager une bonne nouvelle (réunion des présidents et trésoriers de la région. Lyon, le 13 octobre), savoir que « nous pourrions accueillir 6 nouveaux proposants ou ministres au 1er juillet 2020 ». Au-delà des problèmes matériels de notre paroisse, c’est un véritable défi qui nous attend : «…allons-nous devoir refuser des pasteurs que Dieu donne à notre Église, pasteurs que de nombreuses églises locales espèrent, parce que nous ne pourrons les accueillir financièrement ? » (Rapport du trésorier régional)

Plus encore que les années précédentes, votre don, quel qu’il soit, sera donc essentiel pour la vie de notre paroisse et la vie de nos églises. Aujourd’hui comme hier, les responsables de votre communauté font appel à votre générosité pour témoigner de l’Évangile.

MERCI pour le don que vous ferez cette année.

En souhaitant à toutes et à tous de bonnes fêtes de NOËL,

Michel Tholomier

*Vous êtes bon si vous marchez fermement et d’un pas hardi vers votre but

Cependant vous n’êtes pas mauvais si vous y allez en boitant,

Même ceux qui boitent ne reculent pas.

 Khalil Gibran. Le prophète.

share

Recommended Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *