Les nouvelles de la Cimade

Les nouvelles de la Cimade

À Lyon, l’équipe régionale (les salariées et quelques bénévoles) est désormais installée au 86 cours Gambetta (3e arrondissement) dans des locaux qui appartiennent à l’Entraide protestante. Miriam Le Monnier, secrétaire régionale de la Fédération de l’Entraide Protestante, abritée par La Cimade, a fait elle aussi le déménagement. Du coup, le groupe local de Lyon dispose, rue Imbert-Colomès (1er) de locaux plus vastes qui ont été répartis entre les divers secteurs d’activité : permanences juridiques (accueil collectif et entretiens individuels), groupe Femmes, ateliers sociolinguistiques, sensibilisation en milieu scolaire, solidarités internationales, équipe Migrant’scène…

L’année 2019 est une année de changement. Le siège national va déménager dans des locaux plus vastes et plus fonctionnels, précédemment affectés à un tribunal. Un nouveau secrétaire général prendra ses fonctions en juin, devant une Assemblée Générale renouvelée. Au plan local, le bureau sera lui aussi renouvelé, ainsi qu’au plan régional. L’Assemblée Générale régionale se tiendra toute la journée du samedi 11 mai prochain, à l’Espace Bancel. Elle est ouverte à tous les adhérents. On peut même adhérer le jour de l’AG !

Le trésorier régional, Pierre Blanc, quitte sa fonction après huit ans de bons et loyaux services. On recherche un successeur. Les candidats nombreux sans aucun doute, peuvent se signaler au siège régional, par courrier adressé à Mme la Présidente régionale. La tâche consiste à établir le budget régional et à l’exécuter, en liaison étroite avec les trésoriers locaux et le directeur administratif et financier au plan national. Le trésorier est bien sûr membre du bureau régional.

Le collectif COP’INS, qui rassemble de manière informelle une dizaine d’associations lyonnaises issues du monde protestant, a organisé un « petit Grand Débat » le 7 mars à l’Espace Théodore Monod de Vaulx-en-Velin. Une soixantaine de personnes ont échangé durant deux bonnes heures et formulé diverses propositions pour que les pouvoirs publics soutiennent davantage la vie associative dans notre pays.

La situation des personnes migrantes reste problématique, dans tous les pays d’Europe, et en France plus gravement depuis la loi « asile et immigration » dont voici une seule illustration. Le délai a été divisé de moitié pour les recours en cas de refus du droit d’asile. Mais on a doublé la durée maximum de séjour dans les centres administratifs de rétention. Tout est dit…

Merci à la paroisse de continuer son aide à La Cimade, en particulier par le prêt occasionnel de salle. Et merci aux paroissiens de la rue Lanterne d’être nombreux à la soutenir, par le don ou l’adhésion.

Yves Grellier

share

Recommended Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *