Lanterne Accueil

Lanterne Accueil

Voici quelques nouvelles des familles accompagnées par notre association, à la date du 15 octobre :

Yousif MAKHO a pu partir au mois d’août pour revoir sa famille à Qaraqosh. La rééducation de son coude n’étant pas terminée, il ne peut encore envisager un travail. Linda et Yousif se sont réinscrits au cours de français du Centre social. Yara est entrée en 6e, Mathio en 4e. Ils bénéficient de soutiens scolaires à la maison.

Nijm Aldin AHMED continue non sans mal de suivre les cours quotidiens de français programmés par l’OFII (400 heures) jusqu’au 16 novembre. Nezira prendra le relais après le 20 novembre.

Delyar s’est inscrit à Lyon III en LEA  : arabe, anglais, gestion, économie… Reste en lien avec Garantie jeunes et avec le CROUS (demande de bourse).  A trouvé un petit job plusieurs soirs dans une épicerie.

Serdar a fait sa rentrée en 1re Pro au lycée Diderot. Il est suivi par plusieurs membres de L.A. Sa demande de bourse a reçu une réponse positive.

Janyar est en CM2. Il aura encore quelques soutiens scolaires. On l’a inscrit à un cours de judo. Il est très épanoui.
La petite Rodin (3 ans) est très contente en maternelle, toute la journée, cantine comprise. Elle pourra enfin apprendre le français…

Nezira vient de subir une terrible épreuve avec la mort d’une de ses sœurs et de son mari, qui, comme des milliers de civils,  fuyaient en voiture les bombardements turcs dans la zone kurde près de la frontière syro-turque, le 8 octobre. Toute la famille est bouleversée.

Suite à l’enregistrement de leur demande de logement social, plusieurs démarches ont été entreprises avec l’aide de l’assistante sociale de la Métropole : dossier DALO envoyé à la Préfecture, dossier SYPLO rempli par l’assistante sociale. Une demande a été transmise par L.A. à Habitat et Humanisme. Les délais seront longs.

La FEP (Fédération de l’entraide protestante) nous a mis en relation avec une association de l’Ain, à Lhuis, qui accueille le 15 octobre une famille de réfugiés kurdes syriens, actuellement à Beyrouth  et qui arrive par les couloirs humanitaires.  Compte tenu de ses disponibilités financières actuelles, L.A. s’est engagé à payer loyer, charges et frais d’équipement pendant un an, à la hauteur de 550 € par mois.

La galette des Rois sera offerte le 12 janvier 2020 à 16h à Caluire, rue Albert Thomas, pour les Makho et les Ahmed, ainsi que pour la famille kurde accueillie à Lhuis. Vous êtes tous invités.

Jacques Joatton

share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *